Dans le microcosme des aides sociaux, le colis alimentaire prend une place prépondérante, sachant qu’il répond à des besoins cruciaux de nombreux foyers et individus vulnérables, tout en en leur permettant de garder leur dignité.

Caractéristiques d’un colis alimentaire

Il s’agit d’une forme d’aide alimentaire s’inspirant à la fois de l’épicerie alimentaire et de la distribution alimentaire. Mais qui dit colis alimentaire implique un panier garni par défaut. En effet, dans un colis d’aliments se trouvent des denrées et biens disposés en fonction des produits disponibles en magasin.

A noter que le colis alimentaire est généralement assorti d’une participation symbolique, souvent à raison de 50 centimes à 3 euros. Sinon, contrairement à ce que l’on pense, le colis n’est pas envoyé au bénéficiaire par le biais d’un service postal ou de livraison. Le bénéficiaire le récupère directement auprès du service source de sa zone d’habitation ou de sa ville.

Colis alimentaire : fonctionnement

Le processus de cheminement d’un colis alimentaire vers son bénéficiaire, un foyer ou une personne, est court et facile. Avant tout, les travailleurs sociaux au service des différentes structures dans le secteur social de la ville (CCAS, Commune, centres sociaux, etc) se rapprochent ou sont sollicités par les foyers cibles. Ils évaluent ceux-ci selon des critères établis, ou plus précisément selon leur situation financière. Chaque service social dispose de ses propres indices de vulnérabilité.

En tout cas, au-dessous d’un certain seuil, la personne ou le foyer demandeur sera considéré comme bénéficiaire et recevra un bon alimentaire. Ce document est souvent octroyé contre le paiement d’une somme modique de moins de 3 euros (le minimum connu est de 0.50 euro chez certains organismes). Le bénéficiaire va apporter ce bon alimentaire au centre de distribution indiqué, pour recevoir ensuite son colis alimentaire.

Contenu d’un colis alimentaire

Le bon alimentaire correspond à un pack de nourriture et d’autres produits de nécessité disponibles en magasin. Il se peut aussi qu’il contienne des articles ou des victuailles achetées auprès des supermarchés.

En ce qui concerne la contenance du colis alimentaire, elle varie aussi d’un établissement social à l’autre. Mais en général, outre les aliments et articles d’épicerie, le lot peut aussi comprendre des produits pour bébé, des vêtements chauds… En tout cas, le contenu du colis alimentaire correspond à une réserve de quelques jours à une semaine. Tout est fait pour assurer la préservation des aliments notamment sur toute la durée de leur utilisation.

Thank you for your vote!
Post rating: 0 from 5 (according 0 votes)