L’e-foil ou foil électrique vient à point pour ceux qui veulent apprendre en un rien de temps les principes et la pratique du SUP foil. Mais permet-il réellement de maîtriser la discipline sans accroc ? En tout cas, voici quelques points à considérer pour bien assurer ses débuts.

Bien choisir son e-foil

Le choix d’un efoil demeure l’aspect le moins évident quand on entre en matière. De manière générale, on choisit une grande planche qui offre le maximum de stabilité. Pour ce qui est du foil, la pratique veut que les débutants s’orientent vers les modèles freerides, en se focalisant davantage sur la portance que la vitesse… 

Ne pas minimiser les aspects sécuritaires

Toujours dans le choix du matériel, il est essentiel de bien considérer les accessoires de sécurité : leash, footstraps… Rares sont en effet les occasions d’apprentissage exemptées de chutes et d’accidents. Il est aussi recommandé de porter un casque, un gilet de sauvetage… tout autre élément qui garantit la sécurité du pratiquant.

Bien connaitre ses limites

Il faut bien garder à l’esprit qu’apprendre le SUP avec un efoil n’est pas complexe, sans pour autant être des plus faciles. Il convient avant tout de bien choisir le bon environnement aquatique ou le plan d’eau où va se dérouler les premières phases d’apprentissage. Bien évidemment, les mers houleuses et les rapides sont à éviter. Il faut aussi éviter les gestes enthousiastes qui peuvent fausser les mouvements.

Se faire accompagner d’un connaisseur

Visionner des vidéos Youtube est une pratique édifiante, certes. Mais rien ne vaut le soutien d’un spécialiste en la matière lorsqu’on débute en efoil. D’ailleurs, pour le foil électrique en particulier, en plus de gérer la planche et le foil, il faut aussi s’adapter au contrôle de la télécommande bluetooth… Par ailleurs, il est on ne peut plus judicieux de commencer ses pratiques en autonomie en suivant un bateau. Cette approche permet de comprendre le comportement d’une planche, sa manœuvre, comment gagner en vitesse, ainsi de suite.  

Ne pas se décourager

Trouver et maintenir son équilibre sur un efoil sont un enjeu majeur lorsqu’on apprend ce sport, car il faut en même temps maîtriser divers mouvements : rotation, soulèvement, tangage… C’est une activité on ne peut plus technique qui nécessite une certaine endurance. Mais elle n’est pas moins une pratique sportive prenante et source de réels plaisirs. Il se peut qu’on ait besoin entre-temps d’autres travaux hors de l’eau, notamment pour améliorer son sens de l’équilibre, de la gestion de son poids, ainsi de suite. 

Thank you for your vote!
Post rating: 0 from 5 (according 0 votes)