Il y a beaucoup d’établissements qui proposent leur propre offre de prévoyance intérimaire sur le marché. A cause de cela, il est souvent difficile pour les intérimaires de faire le bon choix. Des critères importants sont  à prendre en compte pour mieux s’orienter.

Les critères à prendre en compte pour choisir sa prévoyance intérimaire

Il y a 4 grands critères importants pour bien choisir sa prévoyance intérimaire.

Les garanties et les clauses

Tout d’abord, il faut voir les garanties et les clauses proposées dans le contrat de prévoyance intérimaire. Il doit offrir une meilleure couverture possible en fonction de la santé de l’intérimaire, mais aussi des caractéristiques de ses missions. D’une manière fondamentale, le contrat doit au moins assurer l’intérimaire en cas d’invalidité, d’accident de travail et de maladie grave, engendrant l’arrêt de son activité. Les clauses et les exclusions de garanties doivent se voir et être claires entre les deux parties avant de signer.

Le tarif de la couverture

Le tarif de la couverture est différent en fonction de chaque prévoyance intérimaire. Plusieurs facteurs participent à sa variation :

  • Choix de chaque établissement
  • Les risques encourus par la personne selon son domaine de travail
  • La sécurité et la fiabilité de son agence de travail

Il est toutefois possible d’alléger les primes en optant pour un régime de prévoyance d’une entreprise. Mais il faut répondre à certaines conditions, notamment au niveau des heures de mission et la nature du contrat.

Les conditions requises

La prévoyance intérimaire peut imposer certaines conditions avant de valider l’adhésion de la personne. Certains établissements ne veulent pas assurer des travailleurs dans un secteur en particuliers, en raison des hauts risques d’accident, par exemple. Par ailleurs, des assurances focalisent leur contrat sur des intérimaires particuliers dans un domaine précis, pour assurer leur rentabilité sur le long terme. Avant de faire un choix définitif, il convient de revoir les règles générales de l’assurance avant de perdre son temps.

La portabilité de la prévoyance

Une prévoyance intérimaire devrait couvrir la personne même en dehors des missions. C’est ce que l’on appelle portabilité. Cette dernière peut varier en fonction de l’assurance. Certains contrats peuvent couvrir un intérimaire pendant 2 mois après sa dernière mission, d’autres ne couvrent que quelques semaines ou quelques jours. La prévoyance doit porter cette information à la connaissance de son assuré pour qu’il puisse faire attention à sa situation à chaque fin de mission. Toutefois, la mutuelle santé peut encore couvrir les soins en cas de besoin.

Prévoyance intérimaire : Comparer et simuler pour trouver les offres les plus intéressantes

Pour bien choisir une prévoyance intérimaire, il est important de bien comparer toutes les offres sur le marché. En effet, il ne faut pas se limiter à une seule voix, alors qu’il y a une kyrielle d’établissements à voir. Pour faire des comparaisons objectives, on peut :

  • Se rendre sur les sites de comparaison d’assurances et de prévoyance
  • Regarder les avis des internautes
  • Demander l’avis de son entourage

Par ailleurs, il y a aussi des sites qui proposent des simulations d’offre de prévoyance intérimaire. On peut y trouver les informations concernant les meilleures assurances en fonction de chaque profil et de chaque statut.

Thank you for your vote!
Post rating: 0 from 5 (according 0 votes)