Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une vie paisible et d’avoir un toit et un lit où dormir chaque nuit. De nombreux groupes de personnes décident donc d’apporter leur aide, quelle que soit sa forme, aux sans-abris et aux démunis. Ces groupes de personnes sont appelés les « maraudeurs », qui organisent une maraude.

Une maraude, quèsaco ?

Une maraude est un acte de citoyenneté qui consiste à approcher les démunis d’un quartier ou d’une ville en leur apportant une aide matérielle ou morale. Le groupe de personnes va à la rencontre des personnes défavorisées que ce soit durant la journée ou en soirée, selon le programme. Il y a différentes sortes de maraudes selon la finalité et les apports de l’intervention :

  • Une maraude de dons matériels, qui consiste à offrir de la nourriture, des habits ainsi que des produits d’hygiène. Certaines personnes offrent même des fournitures scolaires aux enfants, à l’occasion de la rentrée.
  • Une maraude médicale et sanitaire : Les démunis auront les soins dont ils ont besoin sur le court et le long terme.
  • Une maraude sociale, qui consiste à partager des moments et à tisser des liens avec les sans-abris.

Les entités qui peuvent organiser une maraude

Etre volontaire pour participer à une maraude est un choix et non une obligation. De nombreux groupes et associations cherchent d’ailleurs des bénévoles à cet effet.

Les associations du quartier

Normalement, chaque quartier devrait avoir une ou plusieurs associations prenant en charge l’organisation d’une maraude. Selon le type d’intervention qu’elles organisent, ces associations peuvent être coordonnées ou non par le Samu Social. Ce dernier prend notamment en charge les maraudes médicales, afin d’assurer la conformité et la légitimité des soins et médicaments. Chacun peut consulter des sites en ligne de bénévolats pour trouver les associations de maraudes disponibles dans son quartier.

Les organisations sanitaires

Les organisations sanitaires d’une ville organisent également la maraude, selon un programme défini. Elles se chargent souvent d’organiser au mieux les maraudes médicales, afin d’assurer une équipe compétente sur le terrain. Elles sont en collaboration étroite avec le Samu Social pour régir les petites associations de quartier. On peut citer parmi cela la Croix Rouge ou l’Ordre de Malte.

Un simple groupe de volontaires

Pour faire une bonne action, on n’a pas toujours besoin d’adhérer à une association. Un simple groupe de personnes volontaires peut réaliser une maraude. Toutefois, il faut tout de même réunir 3 à 5 personnes, et l’équipe doit comporter un homme pour assurer la sécurité du groupe.

Thank you for your vote!
Post rating: 0 from 5 (according 0 votes)